Couvent augustinien St-Barthélemy de Moravský Krumlov

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OESA
Numéro sur les cartes : 11
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Enceinte urbaine
Présence d'un autre couvent mendiant :

Carte

Résumé

1354 Fondation du couvent Saint-Barthélemy par le gouverneur (hejtman) de Moravie nommé Čeněk de Lipa, fondation confirmée par le pape le 22 février 1354

1422-1423 Les frères de ce couvent fuient les Hussites et se réfugient à Brno

1455 Retour des frères dans le couvent Saint-Barthélemy mais ils ne recouvrent qu'une faible partie de leurs biens, usurpés dans les années précédentes et peinent à assurer leur subsistance

v. 1500 Mise en vente des derniers biens du couvent et départ des frères au couvent de Brno

Échec des tentatives de restauration du couvent au XVIIe siècle

Localité

Localité actuelle : Moravský Krumlov
Localité en allemand : Mährisch Krummau
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval : Crumlovia, Crumlovium
Type de localité : Petite ville de marché
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Bavière
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Bavière
Pays actuel : République tchèque
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Bohême

Fondation

Date de fondation : 1354
Date de fermeture : 1500
Précisions :

Fondateur

Fondateur : Čenek de Lipa

12 frères (à la fondation)

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

JANETSCHEK Clemens d'Elpidio, Die ehemaligen Augustinerklöster Mariakron bei Budigsdorf, Mährisch- Kormau und die Propstei St. Clementisbei Osvetiman, 1888

Sources

Sources manuscrites :

  • Archives provinciales de Moravie à Brno [Moravský zemský archiv v Brně], fonds des Augustiniens de Brno [Augustiniáni v Brně] (1233-1843) - abrégé en MZA, Aug Brno ; partiellement en ligne (monasterium.net)

Sources imprimées :

BOČEK Antonín, BRANDL Vincenc, BRETHOLZ Bertold, CHYTIL Josef et alii, Codex diplomaticus et epistolaris Moraviae, t. VIII-XV, Olomouc - Brno, 1874-1903

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Origine Commentaire
Čenek de Lipa Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Le fondateur (d'après la bulle de confirmation pontificale) et patron du couvent, Čeněk de Lipa, hejtman de Moravie, se fit enterrer dans ce couvent.

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Vergers
Première mention : 1356
Provenance : Donation
Distance : < 5 km
Evolution :

Le 30 décembre 1356, un habitant de Moravský Krumlov nommé Conrad donne au couvent ce verger situé "sur une colline" (probablement à proximité immédiate de la ville), ainsi que d'autres biens (infra), en échange de messes pour le salut de son âme.

< CDM, XI, supplément n°1, p. 548

Type de bien : Vigne
Première mention : 1356
Provenance : Donation
Distance : < 5 km
Evolution :

Le 30 décembre 1356, un habitant de Moravský Krumlov nommé Conrad donne au couvent, outre un verger, une moitié de vigne située "sur une colline" (probablement à proximité immédiate de la ville) en échange de messes pour le salut de son âme.

< CDM, XI, supplément n°1, p. 548

Type de bien : Droit de pêche
Nom : dans la rivière Rokytnica, qui traverse Moravský Krumlov
Première mention : 1358
Provenance : Donation
Distance : < 5 km
Evolution :

Le fondateur du couvent, Čenek de Lipa, concéda un droit de pêche aux frères du couvent Saint-Barthélemy dans la rivière Rokytnica, qui traverse Moravský Krumlov, le 30 mai 1358.

< CDM, XI, Supplément, n° 2, p. 549

Nom : Dobelice
Première mention : 1360
Provenance : Donation
Distance : 6 km
Evolution :

Le fondateur du couvent, Čenek de Lipa, concéda le domaine (curia) de Dobelice aux frères du couvent Saint-Barthélemy le 6 février 1360.

< CDM, XI, Supplément, n° 3, p. 549-550

Type de bien : Vigne
Nom : Džbanice
Première mention : 1360
Provenance : Donation
Distance : 12 km
Evolution :

Le fondateur du couvent, Čenek de Lipa, concéda la vigne de Džbanice aux frères du couvent Saint-Barthélemy le 6 février 1360.

< CDM, XI, Supplément, n° 3, p. 549-550

Type de bien : Forêt
Nom : Vedrovice
Première mention : 1363
Provenance : Donation
Distance : 10 km
Evolution :

Le fondateur du couvent, Čenek de Lipa, concéda une partie de forêt située à Vedrovice aux frères du couvent Saint-Barthélemy le 6 juin 1363.

< CDM, XI, Supplément n° 5, p. 551-552

Nom : Hrubšice
Première mention : 1365
Provenance : Achat
Distance : 10 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Les frères n'achètent pas le moulin lui-même mais le produit annuel de ce moulin, à savoir 2 muids de seigle par an, pour la somme de 10 marcs.

Valeur monétaire : 10 marcs
Revenus fonciers : Production agricole
Evolution :

Le 21 septembre 1365, le couvent achète à Hartung de Weitmühl le produit de son moulin situé à Hrubšice, sur la Jihlava, pour la somme de 10 marcs. Il rapportait 2 muids de seigle par an, l'un à la Saint-Gall, l'autre à la Saint-Georges.

< CDM, XI, supplément n° 6, p. 552-553

Type de bien : Terre de labour
Nom : Dobelice
Première mention : 1386
Provenance : Achat
Possession :

Possession individuelle puis communautaire (voir infra).

Distance : < 2 km
Evolution :

Ce demi-manse a été acheté par le prieur Jean avec son argent personnel le 2 mars 1386 mais en stipulant qu'il reviendrait au couvent après sa mort.

< CDM, XI, n° 390, p. 348-349

Nom : Dobelice
Première mention : 1388
Provenance : Achat
Distance : 6 km
Valeur monétaire : 15 marcs
Evolution :

Moulin situé à Dobelice et acheté par le couvent le 8 mars 1388 ; la transaction est confirmée le 15 juin 1388.

< CDM, XI, n° 470, p. 411-412 ; CDM, XI, n° 490, p. 427-428

Bilan

Le noyau du patrimoine foncier du couvent est formé par les donations, en particulier celles du fondateur et patron du couvent, Čenek de Lipa.

Comme chez less Ermites augustiniens de Brno et de Jevičko, le couvent de Moravský Krumlov est suffisamment riche pour procéder à des achats importants afin d'augmenter son patrimoine foncier dans le dernier tiers du XIVe siècle. Son temporel foncier est groupé autour de la ville.

Le couvent a fortement souffert de la période hussite : en 1424, alors que les frères sont réfugiés à Brno, le couvent signe une reconnaissance de dette de 10 grivnas envers le couvent de Litomyšl .

< MZA Aug Brno, 108.

Une grande partie des biens du couvent ont été usurpés. Malgré le retour des frères en 1455, la situation économique demeure extrêmement précaire. Les ermites vendent leurs derniers biens à l'extrême fin du XVe siècle avant de retourner à Brno.

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Type de bien : Rente perpétuelle
Date de mention : 1363
Provenance : Don
Revenus : 50 marcs par an
Observations :

Le 25 juin 1363, Čeněk de Lipa, fondateur et patron du couvent, lègue à celui-ci un cens annuel de 50 marcs, à prélever sur la ville de Vysoké Mýto (à environ 150 kilomètres au Nord du couvent), en échange de services pro anima (voir Testaments).

< CDM, IX, n° 318, p. 237-239

Type de bien : Rente perpétuelle
Date de mention : 1363
Provenance : Don
Revenus : 1/2 marc par an
Observations :

Le 1er septembre 1363, Henri de Lipa donne au couvent un cens annuel d'un demi-marc sur le droit de justice de Moravský Krumlov, pour qu'une lampe brûle perpétuellement au dessus de la tombe de son père Čeněk, fondateur du couvent.

< CDM, IX, n° 320, p. 241

Type de bien : Rente perpétuelle
Date de mention : 1383
Provenance : Acquisition
Revenus : 4 marcs par an
Observations :

Le 24 aout 1383, Beneš de Kravař vend au couvent un cens annuel de 4 marcs sur la ville de Moravský Krumlov pour la somme de 40 marcs.

< CDM, XI, n° 306, p. 279-280.

Type de bien : Rente perpétuelle
Date de mention : 1387
Provenance : Acquisition
Revenus : 3 marcs 1/2
Observations :

Le 6 juin 1387, Beneš de Kravař vend au couvent un cens annuel de 3 marcs et demi sur la ville de Moravský Krumlov pour une valeur de 25 marcs.

< CDM, XI, n° 434, p. 384-385

Type de bien : Rente perpétuelle
Date de mention : 1397
Provenance : Acquisition
Revenus : 10 marcs par an
Observations :

Le 3 janvier 1397, Henri de Lipa et ses fils vendent au couvent un cens annuel de 10 marcs sur le marché de Hosteřadice (à 13 kilomètres au Sud du couvent) pour la somme de 100 marcs.

< CDM, XII, n° 365, p. 331-332

Bilan

L'évolution des revenus non fonciers du couvent suit la courbe des biens fonciers : après une première phase marquée par les donations successives du fondateur (Čenek de Lipa) et de son fils Henri, une seconde phase se caractérise par l'achat de plusieurs redevances par le couvent.

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Etat Nef - Choeur - Plan
1356-1380

Église (et couvent) très endommagés pendant les guerres hussites.

L'édifice visible aujourd'hui date de l'époque moderne, à l'exception du choeur.

Photo Compl.

Source photo:

Bâtiments conventuels

Période Etat
1356-1380

Bâtiments très endommagés pendant les guerres hussites.

9 - Economie du salut


Tombes

Date réalisation Identité Condition Sociographie Observations
1363 Čeněk de Lipa Laïcs Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Sépulture demandée au couvent par le fondateur et patron Čeněk de Lipa. Tombe non conservée mais mentionnée par son fils Henri, qui y installe le 1er septembre 1363 une lampe perpétuelle en échange d'un don (voir infra).

1390 André de Želetitz Laïcs Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur

Le 17 avril 1390, André de Želetitz lègue 30 marcs au couvent et demande à s'y faire enterrer. Sa tombe n'a pas été conservée.

< CDM, XI, n° 595, p. 517

Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1363 Čeněk de Lipa Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) 50 marcs par an Enterrement au couvent sans l'habit, Services pro anima

Le 25 juin 1363, Čeněk de Lipa, fondateur et patron du couvent, lègue à celui-ci un cens annuel de 50 marcs, à prélever sur la ville de Vysoké Mýto (à environ 150 kilomètres au Nord du couvent) ; en échange, les frères doivent dire des messes aux Quatre temps ainsi que des vêpres, avec sonnerie de cloches, et des vigiles.

< CDM, IX, n° 318, p. 237-239

Rayonnement social

Les dons et ventes montrent que le couvent entretenait de bonnes relations avec les aristocrates et nobles des environs, notamment les membres du lignage de Lipa (fondateur) et de Kravař.

10 - Autres