Couvent carmélitain Sainte-Marie de Cracovie

Rédaction : En cours

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : CHARBONNEL Marie
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OCarm
Numéro sur les cartes : 355
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Hors les murs
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

En 1397, un groupe de Carmes est envoyé depuis Prague vers Cracovie pour y fonder un couvent sur invitation de Ladislas II Jagellon et de sa femme Hedwige, ainsi que de l'archevêque Piotr Wysz. Les peintures du XVIIe siècle subsistant dans le couvent mettent en avant le rôle clef joué par la reine dans la fondation. La légende représentée veut qu'elle ait visité le couvent et qu'une empreinte de son pied ait été conservée jusqu'à aujourd'hui. Une autre peinture représente le roi signant la lettre d'invitation faite aux carmes avec la reine à ses côtés.

Localité

Localité actuelle : Kraków
Localité en allemand : Krakau
Localité en hongrois : Krakkó
Localité en latin médiéval : Cracovia
Type de localité : Résidence royale ou princière
Sociographie de la localité : Roi ou prince

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Bohême et Pologne
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Germanie supérieure 1411 1441
Bohême 1441 1462
Pays actuel : Pologne
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Pologne

Fondation

Date de fondation : 1397
Précisions :

Fondateur

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

BOYCE James, The Carmelite Choir Books of Krakow: Carmelite Liturgy before and after the Council of Trent, Turnhout, 2004.

Sources

Sources imprimées :

  • Jan Długosz, Liber beneficiorum diocesis Cracoviensis, Cracovie, 1863.
  • Bullarium Carmelitanum
  • KOLAK Wacław, Katalog Archiwum Klasztoru OO. Karmelitów w Krakowie na Piasku, Kraków 1997.

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Etat Equipements
Après 1655

L'église a été détruite par l'armée suédoise en 1655 puis reconstruite.

Obs. :

Les frères de Prague amènent avec eux les livres nécessaires à la célébration de la liturgie carme. On note ensuite une production de livres liturgiques au sein du couvent jusqu'à la période moderne. Certains de ces livres sont conservés.

Pour les 3 antiphonaires de 1397, richement décorés :

  • 2 au couvent carme de Cracovie : Rkp perg 12 et 14
  • 1 à la bibliothèque Ossolineum de Wrocław : RKP 12025/IV

D'autres antiphonaires, complétant les précédents, ont été produits au couvent : 1 en 1468 (conservé au couvent sous la cote Rkp perg 15) et un autre au XVe siècle (cote Rkp perg 20). Le maintien tardif de l'usage du parchemin s'explique probablement par la proximité des tanneries par rapport au couvent.

Bâtiments conventuels

Equip. Obs.
Livres

Le couvent conserve aujourd'hui 356 incunables, ce qui témoigne du dynamisme intellectuel et de la dotation importante de la bibliothèque du couvent.

Première mention
1401

9 - Economie du salut


10 - Autres