Couvent dominicain Saint-Jacques de Racibórz

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OP
Numéro sur les cartes : 120
Fonction du couvent : Studium
Proximité lieu de rassemblement : Enceinte urbaine
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

v. 1240 Arrivée de Frères prêcheurs dans la ville

1258 Fondation et consécration de l'église dominicaine Saint-Jacques

1297-1304 Pérégrin d'Opole, frère dans ce couvent puis prieur de l'établissement (1303), y rédige ses célèbres sermons

1546 Incendie

Localité

Localité actuelle : Racibórz
Localité en allemand : Ratibor
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval : Ratibor
Type de localité : Grande ville marchande
Sociographie de la localité : Marchand(s) et artisan(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Pologne
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Pologne
Pays actuel : Pologne
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Bohême 1320
Royaume de Pologne 1320

Fondation

Date de fondation : 1267
Date de fermeture : 1810
Précisions :

Fondateur

Sociographie : Roi ou prince
Taille :

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

MARTIN Hervé, Pérégrin d'Opole. Un prédicateur dominicain à l'apogée de la Chrétienté médiévale, Rennes, 2008

Aspects économiques

BARCIAK Antoni, « Podstawy ekonomiczne obu klasztorów dominikańskich w Raciborzu w średniowieczu [Les bases économiques des deux couvents dominicains de Racibórz au Moyen Âge] », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 377-394

Sources

Sources imprimées :

Codex diplomaticus Silesiae (CDS), Wrocław 1857-1933, t. II

TATARZYŃSKI Ryszard, Peregrinus de Opole, Sermones de tempore et de sanctis, Warszawa, Instytut Tomistyczny Dominikanów, 1997, p. 99, 182-184, 201-204, 228, 428, 529 (= sermons ou extraits de sermons de Pérégrin d'Opole sur l'aumône et l'usage des richesses, y compris chez les Mendiants)

WORONIECKI Jacek, FIJAŁEK Jan (éd.), Zbiór formuł zakonu dominikańskiego provincji polskiej z lat 1338-1411, Kraków, 1938, pars 2, p. 219-430

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


Utilisation Sujet Traitement Traits originaux
Externe à la communauté Économie en général Conforme à la législation provinciale

Le célèbre prédicateur Pérégrin d'Opole, prieur du couvent Saint-Jacques (à partir de 1303), y rédigea entre 1297 et 1304 ses Sermones de tempore et de sanctis. Il y est plusieurs fois question de l'aumône et du bon usage des richesses, notamment par les Mendiants.

Les fidèles sont invités à plusieurs reprises à faire des aumônes (< TATARZYŃSKI (éd.), p. 99 et 228).

Dans le sermon pour le premier dimanche après la Pentecôte, il est question des mauvaises manières de s'enrichir, avec notamment une dénonciation (souvent au moyen d'exempla) de l'usure (< p. 182 et 428), ainsi que des tricheries sur les unités de mesure, que pratiquaient les marchands (<. p. 183-184).

Les membres du clergé régulier, et notamment des ordres mendiants, ne sont pas épargnés par les critiques. Un exemplum présente des religieux cupides qui voient leurs aumônes diminuer (< p. 201-204). Pérégrin insiste sur la double dimension (matérielle et spirituelle) de la pauvreté chez les Mendiants (< p. 529).

Il s'agit en somme d'un traitement assez classique du sujet, qui reste en cohérence avec la situation matérielle du couvent Saint-Jacques, faiblement doté en biens stables à l'époque où Pérégrin compose ces sermons.

< TATARZYŃSKI (éd.), passim

4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Lignage Origine Commentaire
Wladislas, duc d'Opole et de Racibórz Piastes (hors Lokietek) Roi ou prince

Les membres de la lignée du fondateur se faisaient ensevelir non pas dans ce couvent, mais dans celui des Dominicaines de la ville, dont la première prieure était la fille d'un duc de Racibórz.

Les frères du couvent Saint-Jacques bénéficièrent dès l'origine d'un accès à l'eau, à l'initiative du fondateur.

< CDS II, 2, p. 107-108

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Type de bien : Jardin
Première mention : 1258
Provenance : Dotation initiale
Distance : limitrophe
Evolution :

Jardin du couvent mentionné dans un document daté du 14 avril 1258.

< CDS, II, n° 2, p. 107-108

Première mention : 1258
Provenance : Dotation initiale
Evolution :

Moulin du couvent mentionné dans un document daté du 14 avril 1258.

< CDS, II, n° 2, p. 107-108

Type de bien : Étal de boucher
Première mention : 1258
Provenance : Dotation initiale
Position : dans la ville
Précisions :

Le document de 1258 précise que ces étals doivent assurer l'éclairage de l'église.

Ils procuraient 17 "pierres" (1 "pierre" = 12,96 kg) de graisse animale.

< CDS, II, n° 2, p. 107-108

Evolution :

Étals de boucherie mentionnés dans un document daté du 14 avril 1258.

< CDS, II, n° 2, p. 107-108

Type de bien : Étal de boucher
Première mention : 1267
Provenance : Donation
Précisions :

Le don de ce demi-étal devait pourvoir à l'éclairage de l'église.

< CDS, II, n° 3, p. 108-109

Evolution :

Ce demi-étal de boucherie a été légué par la veuve Merboch au couvent en 1267.

< CDS, II, n° 3, p. 108-109

Nom : Ucieszków
Première mention : 1358
Provenance : Donation
Localisation : Latitude: 50.233065000000
Longitude: 17.995639000000
Distance : 25 km
Précisions :

Ce domaine rapportait 10 grivnas par an.

< CDS, II, n° 50, p. 156-158 et n° 51 p.158-160

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Ce domaine agricole a été légué au couvent le 8 décembre 1358 par Euphémie, prieure des Dominicaines de la ville.

< CDS, II, n° 50, p. 156-158 et n° 51 p.158-160

Type de bien : Pré
Première mention : 1370
Dernière mention : 1491
Possession :

Prairies louées pour pâturage.

< CDS, II, p. XVIII-XIX

Position : autour de Racibórz
Mode d'exploitation : Affermage
Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Ces quatre champs situés autour de la ville et utilisés pour le pâturage sont mentionnés en 1370 et 1491.

< CDS, II, n° 56, p. 163-164 et p. XVIII-XIX

Type de bien : Maison urbaine
Première mention : 1375
Position : dans la ville
Précisions :

Revenu foncier : 3 grivnas par an.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Maison ou terrain (bien immobiliers non précisés) donnés par le chevalier Paszek de Barutwerde dans le cadre d'une fondation de messes.

< CDS, II, n° 61, p. 168-169

Type de bien : Maison urbaine
Première mention : 1379
Provenance : Donation
Possession :

Propriété individuelle d'un frère du couvent, puis communautaire.

Distance : très proche, près du couvent des Dominicaines
Evolution :

Maison avec terrain donnée par le duc Jean à son confesseur, frère dans ce couvent, en 1379, avec cession au couvent à sa mort.

< CDS II, n°68, p. 175-176

Type de bien : Jardin, Maison urbaine
Nom : à Racibórz
Première mention : 1379
Provenance : Donation
Distance : < 1 km
Position : dans la ville
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Ces maisons et jardins rapportaient 2,5 grivnas par an, d'après une liste de redevances.

< CDS II, p. XVIII-XIX

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Deux jardins et plusieurs maisons, qui avaient été donnés aux Dominicaines de la ville par Bogun de Koźle, furent cédés au couvent en 1379 par les moniales aux Dominicains en contrepartie de services pro anima.

< CDS, II, n° 69, p. 176-177 et n° 50, p. 177

Type de bien : Maison urbaine
Nom : à Racibórz
Première mention : 1382
Provenance : Donation
Distance : < 1 km
Précisions :

Revenu annuel : 3 grivnas, auxquels les donateurs ajoutent 1 grivna pour une lampe perpétuelle et 1 ferton pour celui qui aura la charge de cette lampe.

< CDS II, n°73 p. 181-182 et n° 74 p.182-183

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Maisons (ou biens immeubles) donnés pour une fondation de messe pour le salut de Paszko de Wisła et des membres de sa famille en 1382, puis confirmée par Anne, veuve du duc, et son fils Jean.

La fondation fut complétée plus tard par un cens supplémentaire de 4 grivnas et 1 ferton.

< CDS II, n°73 p. 181-182 et n° 74 p.182-183

Nom : Lekartów
Première mention : 1386
Provenance : Donation
Distance : 7 km
Précisions :

Revenu annuel : 1 grivna

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Domaine agricole nommé Lekartowice (Lekartów) donné au couvent par le régisseur de Lekartowice le 10 novembre 1386.

< CDS, II, n° 75, p. 183

Type de bien : Maison urbaine
Nom : hôtel de ville de Racibórz
Première mention : 1443
Provenance : Achat
Distance : < 5 km
Précisions :

Revenu annuel : 3 grivnas.

Il s'agit d'une rente foncière par achat :

En 1443, les frères du couvent achètent au duc un cens de 3 grivnas pour la somme de 30 grivnas, avec obligation de célébrer pour lui une messe quotidienne. chevaux.

< CDS, II, n° 81, p. 187

Valeur monétaire : au moins 30 grivnas
Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

En 1443, le duc de Racibórz vend au couvent l'hôtel de ville de Racibórz - ou plus exactement un cens sur cet hôtel, d'un montant de 3 grivnas - pour la somme de 30 grivnas en échange d'une messe quotidienne pour son salut - ce qui suppose que le bâtiment / son loyer avait une valeur supérieure.

< CDS II, n° 81 p. 187-188

Il est encore mentionné en 1491 comme appartenant au couvent et étant loué pour 3 grivnas par an.

< CDS II, p. XVIII-XIX

Type de bien : Etuves (bains publics)
Nom : dans la ville de Racibórz
Première mention : 1466
Provenance : Construction
Distance : < 5 km
Evolution :

En 1466, le couvent fait construire un établissement de bains dans la ville.

< CDS, II, p. XVII

Nom : Bolesław
Première mention : 1476
Provenance : Donation
Distance : env. 120 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuel : 45 florins hongrois

< CDS II, n° 99, p. 196

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Domaine agricole situé à Bolesław donné en 1476 au couvent par les seigneurs d'Otmęta en échange d'une fondation de messe.

< CDS II, n° 99, p. 196

Type de bien : Maison urbaine
Première mention : 1491
Distance : env. 150 m
Position : rue de l'Oder
Evolution :

Quatre maisons appartenant au couvent sont mentionnées en 1491 à propos d'un conflit entre le couvent et la municipalité, conflit qui est arbitré par la duchesse de Racibórz.

< CDS II, p. XVIII-XIX et n° 103, p. 212-213

Bilan

Le temporel foncier du couvent se constitue principalement en trois étapes et par trois biais :

  • la dotation initiale du couvent et ses débuts (1258-1267 environ)
  • les donations de la fin du XIVe et du début du XVe siècle
  • des acquisitions par le couvent au milieu du XVe.

Le temporel foncier du couvent reste toutefois très modeste en comparaison de celui du couvent voisin des Dominicaines, favorisées par les ducs de Racibórz, dont plusieurs filles sont religieuses, voire prieures (Euphémie), dans l'établissement.

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1267
Observations :

Un tronc destiné à recueillir les offrandes est mentionné dans l'église des Dominicains dès 1267. Mais aucun compte ne permet de connaître le montant des sommes récoltées.

< CDS, II, n° 3, p. 108-109

Type de bien : Cheptel
Date de mention : 1466
Provenance : Acquisition
Observations :

En 1466, les frères du couvent achètent quatre chevaux.

< CDS, II, p. XVII

Date de mention : entre 1338 et 1411
Possession :

Le droit pour les frères de ce couvent de quêter en prêchant est attesté par le formulaire de la province dominicaine de Pologne.

< WORONIECKI et FIJAŁEK (éd.), Zbiór formuł, n° 267

Type de bien : Prêt à intérêt
Date de mention : entre 1338 et 1441
Observations :

L'activité de prêt à intérêt de ce couvent est suggérée (sans certitude) par deux documents du formulaire de la province dominicaine polonaise :

  • un officier ducal dépose ses économies dans un couvent dominicain de la ville (mais il peut s'agit du couvent féminin) < WORONIECKI et FIJAŁEK (éd.), Zbiór formuł, n° 192
  • les relligieuses dominicaines accusent le prieur du couvent d'avoir perdu une somme d'argent venue d'Ofa < WORONIECKI et FIJAŁEK (éd.), Zbiór formuł, n° 267

Inversement, le frère Nicolas Crus et sa mère sont mentionnés comme débiteurs de laïcs dans un autre document du même formulaire < WORONIECKI et FIJAŁEK (éd.), Zbiór formuł, n° 139

Bilan

S''ajoutent à ces revenus les rentes et autres biens confiés aux frères par les religieuses dominicaines de la ville pour célébrer les messes pro anima commandées par leurs nombreux bienfaiteurs. Bien plus riches qu'eux, elles restaient dépendantes d'eux pour l'accomplissement de la liturgie et la pastorale. D'où des tensions récurrentes entre les deux établissements pour des raisons matérielles.

7 - Structure des dépenses du couvent


Poste Date Catégorie Observations
Alimentation 1375 Ordinaire

En 1375, la somme que les religieuses dominicaines avaient payée aux frères pour les messes fondées par le duc de Racibórz Jean (9 grivnas), est affectée par les frères à l'achat de bière.

< CDS, II, n° 63, p. 170-171 et n° 64 p. 171

Transport 1466 Extraordinaire

En 1466, les frères du couvent achètent quatre chevaux.

< CDS, II, p. XVII

8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Etat Nef - Choeur - Plan Obs.
XIIIe siècle

Incendie au XIVe siècle puis en 1546.

Compl.

Nef à un seul vaisseau.

Reconstruction partielle au XVe siècle et après le milieu du XVIe siècle.

Bâtiments conventuels

Période Etat
XIIIe siècle

Bâtiments conventuels entièrement détruits au XIXe siècle.

Première mention Observations et évolution
1371

En 1371, l'évêque Dzierżysław, évêque auxiliaire de Wrocław, consacre un nouveau cimetière dans l'enclos de ce couvent.

< CDS, II, n. 57, p. 164

9 - Economie du salut


Bilan

Après un long conflit avec les clercs paroissiaux de la ville, les Dominicains se voient retirer en 1315 le droit de lever la dîme mais obtiennent la reconnaissance de leur droit de sépulture ; celui-ci leur est confirmé en 1379.

< CDS, II, n° 16, p. 124-126 et n° 67, p. 174-175

Preuve de ce que les sépultures au couvent étaient nombreuses : en 1371, l'évêque Dzierżysław, évêque auxiliaire de Wrocław, y consacre un nouveau cimetière.

< CDS, II, n. 57, p. 164

Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1267 veuve Merboch Bourgeois urbain(s) un demi-étal de boucherie

En 1267, la veuve Merboch lègue un demi-étal de boucher, afin de pourvoir aux besoins de l'éclairage de l'église des frères.

< CDS, II, n° 2, p. 107-108

1358 Euphémie, dite Ofa, prieure dominicaine Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) 10 grivnas Services pro anima

En 1358, Euphémie dite Ofa, prieure des Dominicaines de la ville, lègue 10 grivnas à prélever sur le village d'Ucieszków en échange de messes pour le salut de son âme.

< CDS, II, n° 50, p. 156-158 et n° 51, p. 158-160

Indulgences

Date Donneur Indulgence
1371 Évêque ou archevêque

En 1371, Dzierżysław, évêque auxiliaire de Wrocław, consacre plusieurs chapelles dans l'église du couvent et accorde 40 jours d'indulgences à leurs visiteurs.

< CDS, II, n° 57, p. 164

Autres dons

Date Donateur Sociographie Service Dons
1375 Paszek de Barutwerde, chevalier Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur Services pro anima

En 1375, le chevalier Paszek de Barutwerde donne un cens annuel de trois grivnas au couvent pour une fondation de messes.

< CDS II, n° 61, p. 168-169

1476 seigneurs d’Otmęta Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur Services pro anima

En 1476, les seigneurs d'Otmęta donnent aux Dominicains un cens de 45 florins hongrois sur le village de Bolesław pour une fondation de messes.

< CDS, II, n° 99, p. 196

1382 Paszko de Wisła Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur Services pro anima

En 1382, Paszko de Wisła fonde une messe pour le salut de son âme et de celles des membres de sa famille dans l'église des Dominicains. Il la dote d'un cens de 3 grivnas, ainsi que d'1 grivna pour une lampe qui doit brûler perpétuellement à son intention et d'1 ferton pour le responsable de cette lampe. Par la suite, il ajoute un cens de 4 grivnas et 1 ferton.

< CDS II, n°73 p. 181-182 et n° 74 p.182-183

Rayonnement social

Les bienfaiteurs du couvent se recrutent parmi les habitants de la ville de Racibórz et dans la noblesse environnante, plus rarement parmi les ducs de Racibórz - si ce n'est par l'intermédiaire des religieuses dominicaines.

10 - Autres