Couvent dominicain Saint-Nicolas de Gdańsk

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OP
Numéro sur les cartes : 374
Fonction du couvent :
Proximité lieu de rassemblement : Enceinte urbaine
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

1227 Fondation du couvent Saint-Nicolas par le duc de Poméranie Svatopluk (Świȩtopełk) II le Grand
1280 Dons importants
1308-1309 La ville et le couvent passent sous domination teutonique
1454 La ville redevient polonaise
1525 Adoption de la Réforme par les habitants de la ville et transfert des bâtiments et des biens du couvent à la municipalité de Gdańsk

Localité

Localité actuelle : Gdańsk
Localité en allemand : Danzig
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval : Dantiscum, Dantis, Gedanum
Type de localité : Grande ville marchande
Sociographie de la localité : Marchand(s), homme(s) d'affaires, Marin(s)

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Pologne
Pays actuel : Pologne

Fondation

Date de fondation : 1227
Date de fermeture : 1835
Précisions :

Fondateur

Sociographie : Roi ou prince

Ce couvent aurait abrité près de 200 frères à la fin du Moyen Âge.

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

KACZOR D., ŚLIWIŃSKI B., « Zarys dziejów klasztoru dominikańskiego w Gdańsku od średniowiecza do czasów nowożytnych (1226/1227-1835) », Archeologia Gdańska 1 (2006), p. 137-214 [Zarys]

ROTH Werner, Die Dominikaner und Franziskaner im Deutsch-Ordensland Preußen bis zum Jahre 1466, Königsberg, 1918, p. 48-61

SPIEŻ Jan Andrzej, « Początki klasztoru w Gdańsku na tle najstarszychfundacji dominikańskich », dans D.A. Dekański, A. Gołembnik, M. Grubka (dir.), Dominikanie Gdańsk - Polska - Europa, Gdańsk-Pelplin, Haak, 2003, p. 167-184

Aspects économiques

KUBICKI Rafał, « Podstawy ekonomiczne funkcjonowania mendykantów w państwie krzyżackim i Prusach Królewskich do połowy XVI w. », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 183-237 [KUBICKI 1]

KUBICKI Rafał, « Podstawy gospodarcze utrzymania klasztoru dominikanów w Gdańsku (1227-1835) », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 303-332 [KUBICKI 2]

MOŻEJKO Beata, Rozrachunek z życiem doczesnym. Gdańskie testamenty mieszczańskie z XV i z początku XVI wieku, Gdańsk, 2010

Sources

Sources imprimées

JOACHIM Erich (éd.), Das Marienburger Tresslerbuch des Jahren 1399-1409, Königsberg, 1896 [Tresslerbuch], p. 30, 83, 122, 182, 266, 319, 358, 402, 435, 502, 571 (= subventions de l'Ordre teutonique)

FORSTREUTER Kurt, KOEPPEN Hans, TIERGART Johann (éd.), Die Berichte der Generalprokuratoren des Deutschen Ordens an der Kurie , t. I-IV, Göttingen, 1961-1976 [Berichte], t. III/1 (éd. J. Tiergart, 1971), n° 131, p. 295-296 (= réglementation du droit du quête en 1422) et t. IV/1 (éd. K. Forstreuter et H. Koeppen, 1973) n° 122, p. 166 (= suppression du droit de quête en 1430)

PERLBACH Max (éd.), Pommerellisches Urkundenbuch, Gdańsk, 1881-1882 [PommU], t. I (1881), n° 34 et 315 (= donations ducales des années 1227 et 1280)

SERAPHIM A., KLEIN M., KOEPPEN H., CONRAD K. (éd.), Preussiches Urkundenbuch, Kaliningrad - Marburg, 1882-2000 [PrU], t. I/2 (éd. A. Seraphim, 1909), n° 921, 922, 923 et 924 (= octroi d'indulgences et de droits de prédication, de quête et de sépulture dans les années 1235-1238) et t. IV, n° 333, p. 293-294 (= modification des limites des biens fonciers du couvent en 1348)

WORONIECKI Jacek, FIJAŁEK Jan (éd.), Zbiór formuł zakonu dominikańskiego provincji polskiej z lat 1338-1411, Archiwum Komisji historycznej 12, 1938, pars 2, p. 219-430, n° 86, 102, 105 et 106 (= opérations financières douteuses d'un prieur en 1372 mentionnées dans ce recueil de formules de la province dominicaine de Pologne) [Zbiór]

Sources manuscrites

Archives d'État de Gdańsk [APGd] (= mentions du soutien financier de la municipalité au couvent)

  • APGd 300, 12/2, p. 320, 322 et 365
  • APGd 300,12/3, p. 206 et 231
  • APGd 300,12/4, p. 126 et 159

Bibliothèque de l'Académie Polonaise des Sciences à Gdańsk

  • ms 685, fol. 28r-29v (= accord sur les sépultures des membres de la guilde des marchands d'Amsterdam renouvelé en 1514)

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Origine Commentaire
Świętopełk II le Grand, duc de Poméranie Aristocrate(s), baron(s), magnat(s)

Świętopełk II et son fils Mściwój, dont la provenance géographique est controversée (Poméranie ou Pologne centrale).

Privilèges Compléments
Accès à des cours d'eau, Dotation foncière initiale, Droit de pêche, Fondation liturgique

Fonction attribuée au couvent
Ce n'est pas la nécropole familiale car le couvent cistercien d'Oliwa remplit cette fonction.

Agents mentionnés ponctuellement :

  • Un document de 1372 rapporte que le prieur provincial Jean de Brzeg et le prieur des Dominicains de Wrocław récupèrent une somme d'argent déposée chez un particulier de Wrocław par l'ancien prieur du couvent de Gdańsk, Jean Luceoriensis

< Zbiór, n°86, 102, 105 et 106.

  • Le clerc Jean Symonis, lié au couvent, perçoit un cens, servant probablement à rembourser un emprunt, durant la période 1439-1453

< APGd, 519/41, fol. 25v.

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Première mention : 1227
Dernière mention : 1348
Provenance : Dotation initiale
Distance : Attenant au couvent
Position : Entre le couvent et la Motława
Evolution :

En 1344, le grand maître de l'Ordre teutonique prend possession d'une partie des terres qui avaient été données au couvent par les ducs de Poméranie.

< PrU, III/2, n°674, p. 555-556

Puis il ordonne en 1348 la construction d'une enceinte qui empiète sur ce domaine.

< PrU, IV, n°333, p. 293-294

Première mention : 1227
Dernière mention : 1280
Provenance : Dotation initiale
Position : Sur la rivière Siedlica
Précisions :

On ignore si l'autorisation ducale de construire des viviers a été mise en oeuvre par les Dominicains de Gdańsk.

Revenus fonciers : Non documenté
Evolution :

L'autorisation d'aménager la rivière Siedlica, accordée aux Dominicains de Gdańsk en 1227, est confirmée en 1280.

Type de bien : Droit de pêche
Première mention : 1227
Dernière mention : 1280
Provenance : Dotation initiale
Position : Dans la Motława, la Vistule, le Golfe de la Vistule et plus généralement toutes les eaux du duché de Poméranie. Les Dominicains ont le droit d'utiliser un débarcadère sur la Motłava pour y faire accoster leurs bateaux.
Mode d'exploitation : Exploitation directe
Précisions :

Le document de 1280 précise que les Dominicains de Gdańsk avaient le droit d'utiliser les instruments de leur choix, notamment des filets de grande taille, et de pêcher des esturgeons, des harengs et tout autre type de poisson.

On ignore si les Dominicains avaient le droit de vendre leurs prises.

Evolution :

Ce droit est accordé en 1227 et confirmé en 1280, mais les Teutoniques ne le renouvellent pas ensuite.

Bilan

Difficile de proposer une estimation globale des biens du couvent. Il semble que la dotation initiale ait été assez généreuse mais les restrictions opérées notamment par les Teutoniques l'ont probablement réduite, en valeur et en revenus.
En 1422, lors du conflit autour du droit de quête, le prieur du couvent Saint-Nicolas de Gdańsk fait valoir que celui-ci ne possède pas de grand domaine agricole ni de bien foncier important.

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1422-1430
Provenance : Autorisation
Possession :

Le couvent disposait originellement d'un droit de quête accordé dès les premières années de son existence, qui concernait l'ensemble du diocèse

< PrU t. I/2, n°921

Mais ce territoire se réduisit rapidement avec l'apparition d'autres établissements ecclésiastiques.

En 1422, les Dominicains peuvent quêter seulement devant les maisons de la ville

< Berichte, t. III/1, n°131, p. 295-296

Ce droit est supprimé en 1430.

< Berichte, t. IV/1, n°122, p. 166

Date de mention : 1399-1409
Provenance : Don
Possession :
Revenus : 2 marcs par an
Observations :

Subvention octroyée par l'Ordre teutonique.

< Tresslerbuch

Date de mention : De 1454 à 1550 env.
Provenance : Don
Observations :

Subventions accordées au couvent par la municipalité de Gdańsk.

< APGd 300, 12/2, p. 320, 322 et 365 ; 12/3, p. 206 et 231; 12/4, p. 126 et 159

Date de mention : Vers 1235-1238
Possession :

Dès 1235-1238, les Dominicains de Gdańsk ont interdiction de conserver les biens immobiliers qui leur sont donnés : ils doivent être revendus dans l'année.

< PrU t. I/2, n°924

Type de bien : Prêt à intérêt
Date de mention : 1439-1453
Possession :

Les activités de dépôt d'argent et de prêt à intérêt chez les Dominicains de Gdańsk sont attestées.
Les frères ont perçu des rentes gagées sur des biens fonciers (hypothéqués) servant à garantir des emprunts.

  • en 1442, le couvent perçoit une rente sur une propriété, en échange du prêt de 60 grzywnas.
  • le clerc Jean Symonis, lié au couvent, perçoit des cens servant à rembourser un prêt durant la période 1439-1453 (voir supra)

< APGd, 519/41, fol. 25v.

Bilan

Impossible de proposer une estimation globale des revenus non fonciers du couvent.

Comme pour les biens fonciers, les limitations imposées par les Teutoniques, notamment sur le droit de quête, en ont certainement diminué le produit.

En 1422, lors du conflit autour du droit de quête (voir supra), le prieur du couvent Saint-Nicolas fait valoir l'absence de revenus fixes (malgré les subventions déjà mentionnées).

7 - Structure des dépenses du couvent


8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Date Origine Etat Nef - Choeur - Plan Ornementation Equipements Obs.
1348 église paroissiale

Dégâts importants à l'arrivée de la Réforme.

Compl.

- Dimensions de la nef : 37m x 16m
- Dimensions du chœur : 25m x 9m30.
- Plan architectural : nef à 3 vaisseaux et 6 travées ; chœur à 4 travées.

Photo Compl.

Source

Source

Obs. :

Pietà gothique (début du XVe siècle)

Peinture de la Crucifixion (1430)

Tableau représentant la Vierge à l'Enfant (1466)

Grand crucifix (1520)

Première église en 1185, qui fonctionnait originellement comme église paroissiale.

1487 : Réfection de la voûte et construction d'une tour octogonale, partiellement conservée.

Bâtiments conventuels

Période Etat
Milieu du XIIIe siècle

Bâtiments détruits par un incendie en 1813.
Ruines du réfectoire retrouvées lors de fouilles débutées en 2005 : 52m2 couverts par une voûte, avec piliers et coupoles.

9 - Economie du salut


Tombes

Condition Emplacement
Clercs, Laïcs Église : choeur

Bilan

Les frères ont obtenu très tôt le droit de concéder des sépultures.

< PU t. I p. 34 et PrU, t. I/2, p.924

Dans l'église dominicaine se trouvaient les sépultures de plusieurs laïcs (chevaliers ou riches marchands) et de clercs extérieurs au couvent (dont des Teutoniques).

En 1492, la guilde des marchands d'Amsterdam fonde et dote dans l'église de ce couvent une chapelle Sainte-Trinité également dédiée aux saints Fabien, Sébastien, Philippe et Jacques, dans laquelle les membres ont le droit de se faire enterrer contre un paiement annuel au couvent (8 grzywnas).

Cet accord est renouvelé en 1514.

< Bibliothèque de l'Académie Polonaise des Sciences à Gdańsk, ms 685, fol. 28r-29v.

Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Détail
1450 Pierre Schorn, bourgmestre d'Elbląg Patricien(s) 4 grzywnas

< APGd 368/III

1468 Thomas Schumacher Un calice et un tonneau de viande
1492 Otton Angermünde 30 grzywnas
1502 Barthélemy Santbesch 10 petites grzywnas
1518 Nicolas Swichtenberg 3 florins
1483 Philippe Bischof 3 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1500 Cleysz Oloffson et son épouse Anne (Anna) 5 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1500 Johann Dirczkon 20 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1501 Jacob Lubbe 10 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1501 Catherine Budding 10 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

1503 Thomas Kruschitz 15 grivnas

< MOŻEJKO, tableau III

Bilan

Total de 11 testaments connus en faveur de ce couvent, étalés de 1450 à 1518, dont dix proviennent d'habitants de Gdańsk d'origine allemande (ou portant un nom allemand).

D'autres dons faits par testament à des frères de ce couvent par leurs proches - et dont la jouissance fit l'objet de conflits entre les frères concernés et le prieur - sont également mentionnés par la documentation durant cette période.

< KUBICKI 2

L'apport des testaments dans le fonctionnement matériel du couvent semble avoir été significatif (NB : 30 grzywnas / grivnas permettaient d'acheter sept à huit chevaux).

Indulgences

Date Donneur Indulgence
1235 Évêque ou archevêque

Le 29 juin 1235, l'évêque de Włocławek octroie 40 jours d'indulgence aux visiteurs de ce couvent, ainsi que le droit de prêcher aux Dominicains qui l'occupent.

< PrU, t. I/2, n°921

1235 Évêque ou archevêque

Le 29 juin 1235, l'évêque de Włocławek octroie 10 jours d'indulgence aux fidèles aidant à la construction du couvent.

< PrU, t. I/2, n°922

1235 Évêque ou archevêque

L'évêque confirme les indulgences (40 jours) accordées par le légat pontifical et donne 40 jours d'indulgences aux fidèles priant devant l'autel Saint-Pierre ainsi que 60 jours à ceux priant devant l'autel Saint-Nicolas.

< PrU, t I/2, n°923

Associations de laïcs

Association Observations
Prébendiers laiques

Plusieurs habitants de la ville lèguent leur biens au couvent contre un entretien matériel par celui-ci de leur vivant.

Association professionnelle

Associations professionnelles liées au couvent :

  • 1357 : la confrérie des bouchers fait un don annuel de 3 « pierres » (une pierre = 12,96kg) de graisse animale (suif) pour l'éclairage de l'autel qu'elle avait aménagé dans l'église dominicaine
  • 1386 : la confrérie des marins fait un don annuel de 2 tonneaux de harengs et 30 grzywnas en échange d'une messe quotidienne.
  • 1480 : liens avec la confrérie des brasseurs et malteurs
  • 1492 : liens avec des guildes de marins

Rayonnement social

Sociographie des frères du couvent : on observe des liens de parenté entre certains prieurs du couvent et les élites municipales de Gdańsk.

10 - Autres