Couvent dominicain Sainte-Trinité de Cracovie

Rédaction : Terminée

1 - Identifiants et bref historique du couvent


Identité

Auteur principal : QUÉRET-PODESTA Adrien
Auteur(s) secondaire(s) :
Ordre : OP
Numéro sur les cartes : 379
Fonction du couvent : Studium, Fonction du couvent : Archives provinciales
Proximité lieu de rassemblement : Enceinte urbaine, Proximité lieu de rassemblement : Place de marché
Présence d'un autre couvent mendiant : Oui

Carte

Résumé

1222 Arrivée des Dominicains à Cracovie, accueillis par l'évêque de la ville, Iwo Odrowąż

1223 Consécration de l'église du couvent Sainte-Trinité, sur le site d'une ancienne église paroissiale

1241 Destruction du couvent par les Tatars suivie d'une phase de reconstruction

1462 Incendie puis reconstruction de l'église et des bâtiments conventuels

Le couvent est toujours en activité.

Localité

Localité actuelle : Kraków
Localité en allemand : Krakau
Localité en hongrois :
Localité en latin médiéval : Cracovia

Custodie - Province - Pays

Custodie :
Province mendiante en 1500 : Pologne
Province mendiante entre 1220 et 1550 Année début Année fin
Bohême et Pologne 1299
Pologne 1299
Pays actuel : Pologne
Pays entre 1250 et 1550 Année début Année fin
Royaume de Pologne

Fondation

Début date de fondation : 1222
Fin date de fondation : 1223
Précisions :

Fondateur

2 - Documentation connue sur le couvent


Bibliographie générale

BARĄCZ Sadok, Klasztór i kościół Dominikanów w Krakowie [Le couvent et l'église des Dominicains de Cracovie], Poznań, 1888

Aspects économiques

FOKT Krzysztof, « Szlacheccy dobrodzieje krakowskich dominikanów od połowy XIV wieku do 1462 roku », Nasza Przeszłość, vol. 95 (2001), p. 105-134

MIŁAWICKI Marek, « Kształtowanie się własności ziemskiej klasztoru dominikanów w Krakowie w okresie przedrozbiorowym », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 277-301

SZYMBORSKI Wiktor, « Niebiańska ekonomia - uwagi o funkcjonowaniu odpustów w kręgu zakonów mendykanckich w średniowiecznej Polsce », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 123-146

WIERZCHOWSKI Grzegorz, « Fratres et benefactores. The Economic Basis of the Dominican Friary in Sieradz until the End of the Sixteenth Century », dans M.-M. de CEVINS et L. VIALLET (dir.), L'économie des couvents mendiants en Europe centrale (Bohême, Hongrie, Pologne, v. 1220-v. 1550), Rennes, sous presse [2017]

ZDANEK Maciej, « Dochody dominikanów krakowskich w 1. połowie XVI w. », dans Inter œconomiam cœlestem..., p. 259-276

Sources

Sources manuscrites :

Cracovie, Archives de la province dominicaine de Pologne [ADK] :

  • Kr 24 (ancienne cote : Kr 270), Liber expositorum, 1504-1529 (= registre des dépenses) [LE]
  • Kr 25 (ancienne cote: Kr 271), Liber perceptorum, 1517-1603 (= registre des recettes) [LP]
  • K III 21 (= Constitutiones du couvent)

Sources imprimées :

Joannis Długosz senioris canonici Cracoviensis liber beneficiorum diocesis Cracoviensis, t. I-III, Kraków, 1863-1864 (dans Joannis Dlugossii senioris canonici Cracoviensis opera omnia, éd. A. PRZEŹDZIECKI, t. VII à IX) [ci-après LB]

KURAŚ Stanisław, KURAŚ-SUŁKOWSKA Irena (éd.), Bullarium Poloniae, t. I-VII, Roma - Lublin, 1982-2006 [ci-après Bullarium Poloniae]

PERZANOWSKI Zbigniew (éd.), Dokumenty Sądu ziemskiego krakowskiego 1302-1543, Wrocław - Warszaw - Kraków - Gdańsk, 1971 [ci-après DSZK]

PIEKOSIŃSKI Franciszek (éd.), Kodeks diplomatyczny katedry krakowskiej św. Wacława, I et II, Kraków, 1874-1883

PRZYBYSZEWSKI Bolesław (éd.), Cracovia artificium supplementa, t. 1 et 2, Kraków, 1985-1988 [ci-après Crac. Art.]

PRZYBYSZEWSKI Bolesław (éd.), Wypisy źródłowe do dziejów Wawelu z archiwaliów kapitulnych i kurialnych krakowskich [Sources historiques des archives du chapitre et de la cour de Cracovie], Kraków, 1960-1991, t. IX, partie II, 1986 [ci-après Wypisy]

SUŁKOWSKA-KURAŚOWA Irena (éd.), Zbiór dokumentów małopolskich, t. I-VIII, Kraków - Wrocław, 1962-1975 [ci-après ZDM]

von ZEISSBERG Heinrich (éd.), Kleinere Geschichtsquellen Polens im Mittelalter (Archiv für Österreichische Geschichte 55), Wien, 1877

3 - Discours et normes économiques des frères du couvent


4 - Décideurs, agents et intermédiaires économiques


Patronus

Identité Origine Commentaire
Iwo Odrowąż Membre(s) du haut clergé séculier, Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur

Le fondateur et patron du couvent dominicain de Cracovie, Iwo Odrowąż, évêque du lieu, est issu de la même famille que deux figures fondatrices de l'Ordre en Pologne : saint Hyacinthe (Jacek) Odrowąż et le bienheureux Czesław Odrowąż.

Le fondateur a été enterré dans le couvent, à l'initiative du prieur du couvent Vincent de Kielcza.

Plus tard, le duc Lesco (Leszek) le Noir, également enseveli dans ce couvent, accorda aux frères l'accès à la rivière Rudawa.

< KDKKr, I, n° 86

Privilèges Compléments
Accès à des cours d'eau

Les registres comptables du couvent montrent que c'est le prieur qui tenait la comptabilité du couvent.

< ZDANEK, p. 261-262

5 - Biens et revenus fonciers (stables) du couvent


Nom : Dziekanowice
Provenance : Dotation initiale
Distance : 10 km
Evolution :

Mention de ce domaine agricole à une date inconnue.

Selon Jean Długosz, le village faisait partie de la dotation initiale.

< LB I, p. 157 et II, p. 159

Mais les chercheurs actuels pensent plutôt qu'il s'agit d'une donation ultérieure.

< MIŁAWICKI, p. 280

Ce domaine fut vendu par la suite pour se conformer aux statuts de l'Ordre.

Type de bien : Pré
Première mention : 1327
Provenance : Donation
Evolution :

Pré concédé au couvent en 1327 - même si la dotation foncière du couvent n'est attestée par écrit qu'à partir de 1402.

< WIERZCHOWSKI 2017, d'après FOKT 2001, p. 132

Type de bien : Pré
Nom : Plaszów
Première mention : 1349
Provenance : Donation
Distance : 5km
Evolution :

Ce bien mentionné pour la première fois en 1349 n'apparaît pas dans les comptes du début du XVIe siècle.

< ZDANEK, p. 266

Type de bien : Étal de boucher
Nom : dans Cracovie
Première mention : 1368
Provenance : Donation
Distance : moins de 2 km
Précisions :

Cens annuel : 2 grivnas.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Cet étal de boucherie donné par Nicolas Edeling en 1368 procurait un cens de 2 grivnas par an.

< ZDANEK, p. 269

Type de bien : Pré
Nom : Szczurów
Première mention : 1402
Provenance : Donation
Distance : 15 km
Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Donation de ce pré par Wierbięta de Branice pour une fondation de messe en 1402. Il fait l'objet d'un procès avec les héritiers de la donatrice en 1586.

< DSZK, n° 95, p. 103

Nom : Sąspów
Première mention : 1407
Provenance : Donation
Distance : 25 km
Précisions :

Revenus de 3 grivnas par an.

Evolution :

Ce domaine mentionné pour la première fois en 1407, avec un revenu de 3 grivnas par an, posait des problèmes de perception d'après les comptes du début du XVIe siècle.

< ZDANEK, p. 266

Type de bien : Pré
Nom : Rzędowice
Première mention : 1409
Provenance : Donation
Distance : 35 km
Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Ce pré donné au couvent par Dorothée, épouse de Jan de Zagajów, en 1409, rapportait un cens de 2 grivnas par an.

< ADK, Kr 3, f. 451v

Il ne figure plus dans le Liber beneficiorum, ce qui fait penser qu'il a été vendu entretemps.

< MILAWICKI, p. 282

Nom : Birków
Première mention : 1410
Provenance : Donation
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus : 4 grivnas par an.

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Cette auberge (ou taverne) mentionnée en 1410 procurait 4 grivnas par an de loyer au couvent. Elle n'apparaît pas dans les comptes du début du XVIe siècle.

< ZDANEK, p. 266

Type de bien : Maison urbaine
Nom : à Kazimierz
Première mention : 1414
Provenance : Donation
Distance : 1,3 km
Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Maison mentionnée en 1414 mais plus dans les comptes du début du XVIe siècle.

< ZDANEK, p. 266

Nom : dans la rue Ulica Grodzka à Cracovie
Première mention : 1414
Provenance : Donation
Distance : 600 m
Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Maison située Ulica Grodzka à Cracovie, mentionnée en 1414 avec la précédente (à Kazimierz) mais plus dans les comptes du début du XVIe siècle.

< ZDANEK, p. 266

Nom : Bogucice
Première mention : 1416
Provenance : Donation
Distance : 50 km
Précisions :

Revenus : 15 grivnas par an.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Ce domaine mentionné en 1416 n'apparaît pas dans les comptes du début du XVIe siècle.

< ZDANEK, p. 266

Nom : Prądnik Czerwony
Première mention : 1418
Provenance : Donation
Distance : 5 km
Précisions :

Revenus :

  • en 1425, contrat de location du domaine possédé à l'évêque de Cracovie, Jarosław pour un cens annuel de 20 grivnas (< ZDM, 378).
  • en 1434, une partie des terres est louée pour un cens de 2 grivnas (< ZDM, 468).
  • dans les années 1530, les sources comptables font état de cens sur les terres (8/10 grivnas), sur la karczma (6-8 grivnas) et sur le moulin (4 grivnas et un skojec), soit un revenu total d'environ 20 grivnas (< LP)

La perception du cens est contestée par le monastère de Tyniec.

Les revenus tirés de l'ensemble de ce domaine de Prądnik s'élèvent à environ 5% des revenus totaux du couvent pendant la période 1534-1541, et il ne s'agit que des revenus en numéraire ; les revenus en nature, non consignés dans les registres du couvent, représentaient probablement un montant équivalent.

< ZDANEK, p. 275-276

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Domaine agricole donné par testament au couvent en 1418 par le voïevode de Łęczyca Jean Ligęza, qui l'avait acheté au monastère bénédictin de Tyniec.

En 1433, le couvent étend ce domaine en achetant une ferme (contingüe ou à peu près) aux Franciscains de Cracovie.

< ADK, Kr 1, f. 68-73v, 84-85, 94 r; Kr 3, f. 202-204v ; Kr 5, f. 24r-25r ; Kr 8, f. 46, 60v ; Kr 57, f. 9-10 ; Kr 513 p. 38

Type de bien : Mine de sel
Nom : Wieliczka
Première mention : 1443
Provenance : Donation
Distance : 15 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Le cens que cette mine de sei procure aux frères varie beaucoup, en fonction probalement de leur rendement, variable.

Le contrat de 1463 mentionne un cens de 10 grivnas

< Crac. Art. n°16

Mais c'est sans doute un maximum ; sa valeur moyenne est de 5,5 grivnas par an au XVIe siècle

< ZDANEK, p. 269

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Ces mines de sel situées à Wieliczka ont été données au couvent par Nicolas Serafim en 1443.

< ZDM, t. II, p. 63

En 1463, un contrat de location avec les habitants de Wieliczka stipulait un cens annuel de 10 grivnas.

< Crac. Art., n° 16

Nom : Januszowice
Première mention : 1445
Provenance : Donation
Distance : 15 km
Précisions :

Revenus : cens annuel de 2 grivnas.

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Ce moulin situé à Januszowice est mentionné pour la première fois en 1445. Il provient d'un don testamentaire.

< ZDANEK, p. 266

Il ne figure pas dans les comptes des années 1530.

Nom : Bochnia
Première mention : 1445
Provenance : Achat
Distance : 45 km
Précisions :

Revenus : cens annuel de 20 grivnas.

Evolution :

Première mention de ce bien en 1445.

< ZDANEK, p. 269

Type de bien : Maison urbaine
Nom : à Cracovie, rue Sainte-Anne
Première mention : 1462
Provenance : Donation
Distance : 600 m
Mode d'exploitation : Location
Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Cette maison locative située rue Sainte-Anne, à Cracovie, est mentionnée en 1462. Mais elle n'apparaît pas dans les comptes des années 1530.

< ZDANEK, p. 266

Nom : Tarnów
Première mention : 1462
Provenance : Achat
Distance : 80 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuels : cens de 20 grivnas.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Bien foncier de nature inconnue mentionné en 1462 comme ayant été acheté par le couvent et procurant un cens annuel de 20 grivnas.

< ZDANEK, p. 269

Nom : Podolany
Première mention : 1468
Provenance : Achat
Distance : 30 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus : cens annuels de 16 grivnas et 16 skojecs.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Bien foncier de nature inconnue mentionné en 1468 comme ayant été acheté par le couvent et procurant un cens annuel de 16 grivnas et 16 skojecs.

< ZDANEK, p. 269

Nom : Jędrzejów
Première mention : 1504
Provenance : Achat
Distance : 80 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuels : cens de 15 grivnas.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Bien foncier de nature inconnue mentionné en 1504 comme ayant été acheté par le couvent et procurant un cens annuel de 15 grivnas.

< ZDANEK, p. 269

Nom : inconnu
Provenance : Achat
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuels : cens de 17 grivnas.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Bien foncier de nature et de localisation inconnues mentionné en 1511 comme ayant été acheté par le couvent et procurant un cens annuel de 17 grivnas.

< ZDANEK, p. 269

Nom : Ilikowice, Otfinów
Première mention : 1517
Provenance : Achat
Distance : 90 km
Précisions :

Revenus annuels : 24 florins ou 15 grivnas

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Bien foncier de nature inconnue mentionné en 1517-1518 comme ayant été acheté par le couvent et procurant un cens annuel de 24 florins ou 15 grivnas.

< ZDANEK, p. 269

Nom : inconnu
Première mention : 1518
Dernière mention : 1530
Provenance : Achat
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuels : cens de 26 florins.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Bien foncier de nature et de localisation inconnues mentionné en 1517-1530 comme ayant été acheté par le couvent et procurant un cens annuel de 26 florins.

< ZDANEK, p. 269

Type de bien : Maison urbaine
Nom : à Cracovie
Première mention : 1518
Provenance : Donation
Distance : < 5 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenu compris entre 20 et 30 grivnas par an.

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Maisons situées à Cracovie et procurant au couvent un revenu compris entre 20 et 30 grivnas par an.

< ZDANEK, p. 269

Type de bien : Jardin
Nom : lieu dit Kwaśniowska dans l’ancien village de Zwierzyniec nad Wisłą
Première mention : 1518
Dernière mention : 1534
Précisions :

Revenus : 1 florin en 1518, 2 grivnas en 1534.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Jardin mentionné en 1518.

< LP

Il a été vendu en 1534.

< Wypisy, n° 434, 490, 507, 508

Type de bien : Parcelle cultivée
Nom : à Cracovie
Première mention : 1525
Provenance : Donation
Distance : < 5 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenus annuels : total des (5) cens s'élevant à 39 grivnas et 18 gros.

Revenus fonciers : Cens
Evolution :

Cinq tenures à Cracovie mentionnées en 1525 comme rapportant un total de 39 grivnas et 18 gros.

< ZDANEK, p. 270-271

Type de bien : Maison urbaine
Nom : à Klęparz
Première mention : 1525
Distance : < 1,5 km
Mode d'exploitation : Location
Précisions :

Revenu : 4 grivnas par an de loyer.

Revenus fonciers : Loyer
Evolution :

Maison située dans le quartier de Klęparz, à Cracovie, vers 1525.

< ZDANEK, p. 269

Bilan

Modeste jusqu'à la fin du XIVe siècle, le temporel foncier du couvent se développe de manière significative au début du siècle suivant avec plusieurs donations importantes et surtout avec l'achat de redevances, un phénomène qui débute au XVe siècle mais s'amplifie très fortement après 1500.

L'ensemble des biens fonciers du couvent procurait vers 1530 entre 247 et 263 grivnas par an ; les différences d'une année sur l'autre peuvent refléter des difficultés de perception de certaines redevances (< ZDANEK, p. 271).

Les revenus provenant des rentes foncières achetées représentent environ les trois quarts du total des revenus des biens fonciers du couvent (< ZDANEK, p. 274).

La prise en compte des revenus tirés de la quête, des offrandes, des legs... dans les sources comptables à partir de 1534 indique que les revenus provenant des biens fonciers constituaient environ la moitié des revenus du couvent, soit au moins 450 grivnas par an, avec des valeurs maximales pouvant atteindre 550 grivnas (< ZDANEK, p. 274).

La première vente de rente en 1543 marque cependant la fin de cette phase de prospérité et le début d'une époque de difficultés financières pour le couvent (< ZDANEK, p. 260-261).

6 - Biens et revenus non fonciers du couvent


Date de mention : 1384
Observations :

En 1384 au plus tard, Otton de Pilica donne au couvent le revenu de 34 grivnas et 16 skojecs à prélever sur le péage de Cracovie.

< ZDANEK, p. 275-276

Type de bien : Cheptel
Date de mention : 1534
Observations :

En 1534, la vente de 18 peaux de bœufs rapporte 8 grivnas au couvent.

Ce n'est pas la seule indication de la vente par les frères du couvent des peaux et de la viande de mouton et de boeuf.

< ZDANEK, p. 275-276

Date de mention : 1534-
Observations :

Les revenus du casuel n'apparaissent dans les comptes qu'à partir de 1534, et même après, ils se confondent parfois avec les legs, les aumônes et le produit de la quête.

< ZDANEK, p. 262-263

En temps normal, le produit en numéraire casuel semble rapporter environ 6 ou 7 % des revenus du couvent.

< ZDANEK, p. 274

Date de mention : 1534-
Observations :

Le produit des quêtes apparaît de façon indistincte dans les comptes, en mêlant produit des quêtes effectuées au couvent et produit des quêtes itinérantes avec prédication, voire tous les revenus du casuel.

En outre, la plus grande partie des dons effectués dans le cadre de la quête itinérante étaient des dons en nature, non consignés par conséquent dans le registre comptable du couvent (Liber perceptorum).

< ZDANEK, p. 262-263

L'organisation spatiale de la quête faisait que la zone de quête des moines s'étendait de Proszowice et Miechów (à 40 km du couvent) au nord jusqu'à Żywiec (à plus de 90 km du couvent) au sud (termini submontani).
Le Liber expositorum indique une spécialisation des différentes localités situées dans ce périmètre : on y relève « des voyages à Proszowice pour du blé, du malt et de la bière à Sędowice et Miechów, à Kozubów pour du seigle et à Oświęcim pour des moutons et des poissons ».

< ZDANEK, p. 267, note 17

La présence d'établissements-relais (maisons terminaires) n'est pas attestée. Les frères chargés de la quête se déplacent en charrette.

Date de mention : 1534-
Observations :

Les aumônes apparaissent dans les comptes à partir de 1534 mais sans différenciation souvent entre produit du tronc de l'église et produit de la quête, voire avec les legs et le casuel.

< ZDANEK, p. 262-263

En 1536, le tronc à offrandes procure près de 79 grivnas à lui seul. En 1540 et 1541, le montant des aumônes est de 250 grivnas.

En temps normal, le revenu en numéraire de la quête et des aumônes se situe entre 80 et 100 grivnas, soit 20% environ des revenus du couvent.

< ZDANEK, p. 274

Type de bien : Prêt à intérêt
Date de mention : 1534-1541
Observations :

Les intérêts des sommes prêtées rapportent au couvent environ 5 % de ses revenus totaux pendant la période 1534-1541, d'après les comptes.

< ZDANEK, p. 275-276

Bilan

Les revenus non fonciers du couvent correspondent à la moitié de ses revenus en 1534-1541 ; 80 % proviennent du casuel, de la quête, des aumônes et des legs, tandis que seulement 10% vient de la vente de produits agricoles et 10% du prêt à intérêt.

< ZDANEK, p. 275-276

7 - Structure des dépenses du couvent


Poste Date Catégorie Observations
Investissement 1445-1533 Extraordinaire

L'achat de rentes foncières par le couvent apparaît comme une source de dépenses (mais aussi de revenus) importante :

  • 3 achats en 1445, 1462 et 1468
  • 4 achats entre 1504 et 1518
  • 5 achats en 1525 et 1533
Transport 1525- Ordinaire

Le liber expositorum mentionne des dépenses liées à l'exercice de la quête itinérante : charrette (ou voyage en charrette), achat de pain et de bière à leur retour.

Investissement 1525-1529 Extraordinaire

Des dépenses liées à l'achat de bœufs russes pour l'engraissement sont signalées dans les comptes des années 1520 :

  • en 1525 : 25 grivnas
  • en 1528 : 20 grivnas et 60 florins
  • en 1529 : 33 grivnas

Bilan

Les informations sur les dépenses sont fragmentaires. Il faudrait procéder à une analyse systématique du Liber expositorum pour en savoir plus.

8 - Cadre de vie des frères : bâtiments et équipement


Eglise conventuelle

Période Origine Etat Nef - Choeur - Plan Ornementation Equipements Phases Obs.
XIIIe siècle église paroissiale

Première église (anciennement paroissiale) détruite lors du raid tatare de 1241. L'incendie de 1462 a détruit une partie de l'église suivante.

Photo Compl.

Nef à trois vaisseaux.

Compl.
  • à l'entrée d'une des chapelles, restes de peintures murales représentant sainte Catherine d'Alexandrie
  • Retable de la seconde moitié du XVe siècle
  • Statue de Vierge à l'enfant de style gothique tardif
  • Crucifix
Obs. :

Vêtements liturgiques du XIVe siècle (conservés).

Réfection

3 phases principale de reconstruction :

  • après les destructions tatares de 1241
  • vers 1400
  • après l'incendie de 1462

Bâtiments conventuels

Période Etat Plan Compl. S-Ens. Ornementation
XIIIe siècle ; après 1462

Remanié à plusieurs reprises

Plan quadrangulaire.

Complexe monastique comprenant :

  • cloître
  • salle capitulaire (XIIIe siècle, puis remaniée à plusieurs reprises)
  • chauffoir
  • réfectoire (XIIIe siècle, peintures du tournant des XVe et XVe siècles)
  • bibliothèque (première construction XIIIe siècle, reconstruite au XVIIe siècle)
  • scriptorium
Scriptorium, Chauffoir, Cloître, Réfectoire, Salle capitulaire, Bibliothèque
Compl.

Portail gothique (XIVe siècle)

9 - Economie du salut


Tombes

Date réalisation Identité Condition Sociographie Emplacement Observations
1229 Iwo Odrowąż, évêque de Cracovie Clercs Membre(s) du haut clergé séculier Église (sans précision)

Le fondateur du couvent, l'évêque de Cracovie Iwo Odrowąż, mort en 1229, a été enseveli dans l'église dominicaine à l'initiative du prieur Vincent de Kielcza.

1288 Lesco le Noir, duc de Petite Pologne Laïcs Roi ou prince Église (sans précision)

Le duc Lesco le Noir, qui avait accordé aux frères le libre accès à la rivière Rudawa, a été enseveli dans l'église du couvent après sa mort en 1288.

1496 Philippe Callimaque / Callimachus Laïcs Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur Église (sans précision)

En 1496, l'humaniste italien Philippe Callimaque a été enseveli dans l'église de ce couvent.

Testaments

Date Testateur Sociographie Legs Service Détail
1418 Jean Ligęza, voïévode de Łęczyca Aristocrate(s), baron(s), magnat(s) domaine agricole Services pro anima

En 1418, le voïévode de Łęczyca nommé Jean Ligęza lègue au couvent un domaine agricole situé à Prądnik Czerwony en contrepartie de cinq messes lues et deux chantées en une semaine, ainsi que pour un service anniversaire.

Il fonde également une chapelle dans l'église du couvent.

Bilan

L'enregistrement des revenus des legs ne figure dans le registre comptable qu'à partir de 1534, et ils se mêlent souvent aux revenus du casuel, des aumônes et de la quête.

< ZDANEK, p. 262-263

Indulgences

Date Donneur Indulgence
1462 Pape

Le 11 Septembre 1462, le pape Pie II accorde une indulgence complète aux fidèles qui visiteraient l'église conventuelle le jour de la Saint-Stanislas de mai et y feraient une aumône pour aider à la reconstruction de l'église, endommagée par un incendie. Les frères reçoivent aussi le privilège de confesser les fidèles.

La bulle précise quelle sera la répartition des dons reçus : les deux tiers doivent servir à la reconstruction de l'église, tandis que le reste doit être envoyé à Rome.

< Bullarium Poloniae, VI, n° 1783, p. 381

Plusieurs lettres d'indulgences ont été accordées aux fidèles priant pour le salut de l'âme des fondateurs d'autels dans l'église du couvent et pour les participants des processions organisées dans le cloître du couvent.

< SZYMBORSKI, p. 129-130

Autres dons

Date Donateur Sociographie Service Dons
1368 Nicolas Edeling Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur

En 1368, Nicolas Edeling fonde une chapelle dans l'église du couvent et lui affecte un revenu de deux grivnas de cens.

1402 Wierzbięta de Branice Noble(s) de niveau intermédiaire ou inférieur Services pro anima

En 1402, Wierzbięta de Branice donne aux frères de ce couvent un champ qui ne peut leur être repris à Szczurów, près de la Vistule. Les frères doivent dire deux messes hebdomadaires, l'une pour le repos de son âme, l'autre pour la rémission de ses pêchés.

< DSZK, n°95, p. 103

Associations de laïcs

Association Observations
Association professionnelle

Les sources font état de liens avec plusieurs associations professionnelles (tanneurs, tailleurs, boulangers). Ils fondent et patronnent des chapelles dans l'église du couvent au XVe siècle.

Rayonnement social

Rayonnement social assez étendu, des artisans de Cracovie aux nobles et aristocrates des environs, en incluant le clergé.

10 - Autres