Autorisation

Provenance de biens et revenus non fonciers

Affichage de 1 à 7 sur 7 notices
Couvent Résumé
Couvent augustinien de Chojnice

1356-1365 Fondation du couvent par les frères venus de la ville de Stargard, en Poméranie

1466 La ville est rattachée au royaume de Pologne

1518 Diffusion du luthéranisme, qui contraint les frères à quitter le couvent, détruit peu après.

Les Ermites de saint Augustin ne reviennent à Chojnice qu'après 1620.

Couvent dominicain Saint-Nicolas de Gdańsk

1227 Fondation du couvent Saint-Nicolas par le duc de Poméranie Svatopluk (Świȩtopełk) II le Grand
1280 Dons importants
1308-1309 La ville et le couvent passent sous domination teutonique
1454 La ville redevient polonaise
1525 Adoption de la Réforme par les habitants de la ville et transfert des bâtiments et des biens du couvent à la municipalité de Gdańsk

Couvent dominicain Sainte-Marie de Tczew

1289 Fondation du couvent dominicain Notre-Dame par le duc de Poméranie
1308-1309 Passage de la ville sous la domination de l'Ordre teutonique
1433 Destruction du couvent lors de l'expédition polono-hussite en Poméranie

Couvent franciscain d'Orăştie / Szászváros

av. 1302 Fondation du couvent franciscain

1438 Dommages causés par les bandes ottomanes, qui incitent le pape à accorder des indulgences au couvent pour accélérer sa reconstruction en 1444

1534 Une communauté féminine du tiers-ordre ("béguines") est mentionnée pour la première fois

1541 Destructions importantes

1552 Fermeture du couvent, réoccupé par les Franciscains seulement en 1725

Couvent franciscain Sainte-Marie de Braniewo

v.1296 Fondation du couvent par l'évêque de Warmie, dont la principauté dépendait de l'État teutonique

1300 Destruction du couvent, d'où déplacement sur une autre parcelle

v.1330 Installation des frères à un autre emplacement (3e implantation)

1466 Rattachement de la ville (et du couvent) au royaume de Pologne

v.1550 Départ des frères suite à la propagation de la Réforme puis installation des Jésuites

Couvent franciscain St-Jean-Baptiste de Brno

v. 1230-1232 Fondation du couvent par le roi de Bohême (Wenceslas Ier) ou bien par un aristocrate (peut-être Jean Velen, ancêtre de la lignée des seigneurs de Boskovice, ou Přibyslav de Křižanov)

1257 Consécration de l'église Saint-Jean-Baptiste

1262 Incendie

1285 Reconstruction de l'église et du couvent à l'initiative du roi de Bohême Wenceslas II

1306 Reconstruction après l'incendie de la ville, à l'impulsion du duc d'Opava Nicolas

1495 La peste emporte 24 frères de ce couvent

après 1550 Le couvent, vidé de ses occupants par la propagation du luthéranisme, n'abrite plus que le supérieur

Couvent fermé en 1950 puis rouvert en 1990.

Couvent franciscain St-Jean-et-Ste-Marie de Bratislava / Pozsony

v.1250-1270 Fondation du couvent, sous le vocable de saint Jean l'Évangéliste

1271, 1273 Destructions causées par les campagnes d'Ottokar II de Bohême, suivies d'une reconstruction par le roi Ladislas IV

1297 (25 mars) Consécration en grande pompe par l'archevêque d'Esztergom de la nouvelle église du couvent, dédiée à la Vierge de l'Annonciation, en remplacement de l'ancienne église, la chapelle Saint-Jean

1297-1782 Le couvent a la cure du couvent de Clarisses de la ville (Sainte-Marie-Madeleine), ce qui occasionne de nombreuses interventions de leur part pour défendre les biens des soeurs

1327 Chapitre provincial dans ce couvent (le seul jusqu'en 1544)

1439 Incendie

v.1450-1455 Importants travaux de reconstruction et d'agrandissement

1480 Incendie

1490 La demande de transfert à l'Observance effectuée par le roi Mathias Corvin est interrompue par sa mort

1526 L'occupation par les Ottomans du centre de la Hongrie fait de ce couvent le refuge de nombreux frères venus de Hongrie intérieure, ainsi que le lieu de dépôt de ce qu'ls ont pu sauver de leurs archives (certaines s'y trouvent encore) ; c'est dans le réfectoire du couvent que Ferdinand de Habsbourg est acclamé roi le 17 décembre

1529 Les frères s'enfuient en lieu sûr face aux Ottomans en marche sur Vienne ; la ville tente de transformer l'église en paroisse mais le roi Ferdinand ordonna sa restitution aux frères

1541 La ville étant devenue la capitale de la Hongrie royale, de nombreux assemblées se tiennent dans ce couvent ; tous les chapitres de la province marianiste de Hongrie s'y réunissent de 1544 jusque vers 1650

1786 Fermeture du couvent