Terminée

Rédaction

Affichage de 41 à 60 sur 166 notices
Couvent Résumé
Couvent franciscain obs. de Csákány

1507-1509 Fondation du couvent par un membre du lignage Allya de Korokna

1532 Attaque ottomane, avec pillage, massacre de deux frères et incendie

1533 Le chapitre provincial décide de fermer ce couvent

1537 Première restauration du couvent mais les bâtiments sont en mauvais état en 1542

1544-1546 Rattaché à la custodie d'Uzsaszentlélek mais finalement abandonné, le couvent est transformé en forteresse en lui ajoutant des contreforts

Couvent franciscain obs. de Fiľakovo / Fülek

1455-1484 Fondation du couvent par la famille des Perény en prolongement de la donation de cette localité (parmi d'autres) effectuée en janvier 1455 par le roi Ladislas V en faveur de Jean de Perény

1544 Dans le cadre de la réorganisation de la province salvatorienne, ce couvent est rattaché non plus à la custodie de Szécsény (supprimée) mais à celle d'Esztergom

av. 1546 Couvent abandonné suite à la prise en mains de la localité par François Bebek, protestant ; retour des Franciscains en 1593 seulement

Couvent franciscain obs. de Futog / Futak

1504-1509 Couvent fondé par Émeric Török d'Enying, ban de Belgrade qui avait reçu cette localité de Jean Corvin après 1504, et aurait utilisé les prisonniers ottomans pour assurer le transport des pierres et autres tâches liées à sa construction

1517 Ce couvent accueille le chapitre provincial qui élit le dernier vicaire de Hongrie (avant la fusion de 1517)

1526 Destruction totale du fait des campagnes ottomanes

Couvent franciscain obs. de Gerla

1531 Étienne Ábránfi, ispan de Békés, décide de transférer les murs de l'abbaye (bénédictine ?) de Gerla, située sur une île à la périphérie du village, mentionnée dès 1259 et désaffectée, aux Franciscains de l'Observance

1537 Alors que le couvent abritait 13 frères en 1535, le chapitre provincial décide de le fermer (et de le remettre à l'évêque et aux patrons) - peut-être parce que les héritiers du fondateur (mort en 1536) ne font pas les efforts nécessaires pour financer l'achèvement des travaux de restauration

Couvent franciscain obs. de Gherman / Ermény

1366 Fondation (hypothétique) du couvent d'Armenis par Benoît Himfi, ban de Bulgarie depuis 1366, en un lieu dont la position exacte reste inconnue, probablement dans le même mouvement que celui qui conduit le roi Louis le Grand à fonder le couvent franciscain observant de Caransebeş en 1368

1385 Mention du couvent dans la liste des trois établissements franciscains de la custodie de Kovin / Kevevár, dans la vicairie de Bosnie

1399 Déjà détruit à cette date

Couvent franciscain obs. de Hațeg / Hátszeg

1366 ou v. 1400 Fondation du couvent soit par le roi de Hongrie Louis Ier (dès 1366), soit par les frères du couvent voisin de Caransebeş (v. 1400), avec pour vocation de convertir les populations roumaines orthodoxes

1420 Graves dommages causés par une incursion ottomane

1428 Lettre de protection en faveur de ce couvent établie par le roi Sigismon de Luxembourg dans le but de soutenir leur activité de conversion des populations roumaines, et transcrite en 1429 par le voïvode de Transylvanie Ladislas de Csák

1456 Séjour de Jean de Capistran dans ce couvent pour l'Épiphanie

1479 Destruction du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Hedrehely

1490-1504 Fondation du couvent par la famille noble de Zopa, mentionné pour la première fois par écrit en 1504

1516 Les inventaires internes mentionnent ce couvent parmi ceux de la custodie d'Ozora

1532 Quatre frères sont tués par les Ottomans en route vers Vienne

1544 Le couvent est rattaché à la custodie d'Uzsaszentlélek, et non plus à celle d'Ozora

1546 Abandon du couvent face aux pressions de l'occupant ottoman, même si ses murs existent toujours en 1554

Couvent franciscain obs. de Kolut / Kölyüd

v. 1430 Fondation du couvent par la famille baronniale de Geszt

1436 Séjour de Jacques de la Marche dans ce couvent

1456 (mai-juin) L'armée de volontaires réunie par Jean de Capistran pour la croisade contre les Ottomans se rassemble dans ce couvent, en attendant l'arrivée de Capistran, avant de se diriger sous sa direction vers Belgrade, en passant par Ilok / Újlak

1526 Destruction du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Kőröshegy

v. 1495-1500 Fondation du couvent par les membres de la famille des Bátor / Báthory

1533 Incendie de la toiture du couvent pendant l'attaque menée par le capitaine Louis Pekri contre les Bátor

1537 Aucun gardien n'est nommé dans ce couvent

1542 La zone de quête de ce couvent est attrigbuée aux frères du couvent d'Egervár

Couvent franciscain obs. de Kovilj / Kabol

1421 Fondation de ce couvent par les frères de la vicairie de Bosnie, avec le soutien des habitants et l'autorisation du pape Martin V (obtenue le 17 juillet 1421), pour encadrer les réfugiés slaves "schismatiques" qu'ils avaient fraîchement convertis

1526 Destruction du couvent par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Kovin / Keve

1368 Fondation du couvent par Louis Ier roi de Hongrie dans le cadre de son expansion en Bulgarie, pour convertir les slaves "schismatiques"

1385 Le couvent est le siège de la custodie du même nom

v. 1459 Destruction du couvent par les Ottomans probablement au moment de la prise de Smederevo

Couvent franciscain obs. de la Visitation de Gyöngyös (2)

v.1467-1475 Fondation du couvent à partir d'un ancien couvent franciscain remontant au XIVe siècle (voir 1), placé sous le vocable de la Vierge de la Visitation, qui a été restauré dans les années 1460 (jusqu'en 1475) et transféré à l'Observance à la demande de Jean Ország de Gút

1475-1485 Fondation d'une communauté de tertiaires autour de la chapelle de la Trinité par Dorothée Bánfi, veuve du baron Jean de Rozgony ; elle fonctionne jusqu'en 1541

1526 Incendie de la toiture au cours d'une offensive ottomane

1535 Ce couvent accueille pour la première fois un chapitre provincial (puis en 1581)

1538-1539 Graves accusations contre les frères de ce couvent et les soeurs tertiaires, publiquement démenties par la municipalité

1541 Occupation de la ville par les Ottomans (jusqu'en 1686), qui entraîne la fermeture de la communauté de tertiaires ; le couvent masculin obtient une lettre de protection du sultan Souleiman Ier, en tant qu'anciens sujets du roi Jean de Szapolya, puis des différents pachas de Buda ; c'est l'un des rares couvents de la province franciscaine observante de Hongrie à avoir survécu à l'occupation ottomane (avec ceux de Szeged et de Szakolca) et sa bibliothèque connut même un vif essor à cette période

1786 Dissolution sur ordre de l'empereur Joseph II

Couvent franciscain obs. de Lesenceistvánd-Uzsa

1442 (17 décembre) Les nobles des environs obtiennent du prieur général des Ermites de saint Paul son accord pour le transfert aux Franciscains oservants de l'ancien prieuré d'Uzsa, fondé entre 1320 et 1333 sous le vocable du Saint-Esprit sur une colline à l'écart du hameau d'Uzsa

v. 1455-1460 Fondation effective du couvent, encore vide en 1455 mais siège de custodie en 1465

1532 Les objets liturgiques sont transférés par précaution dans la forteresse de Tátika, et finalement dérobés par les soldats pendant l'attaque de celle-ci en 1538

1547 Fermeture du couvent après son attaque par une bande armée, qui s'accompagne du meurtre d'un frère et de la mise à sac du couvent

1565 Dernière mention de la custodie d'Uzsaszentlélek

Couvent franciscain obs. de Medieşu Aurit/ Meggyesalja

1490-1492 Fondation du couvent par les membres de la famille Móric (ou Moroc) de Meggyes

1516 Première mention écrite, dans les listes de la vicairie de Hongrie, dans la custodie de Baia Mare

1556 Ce couvent sert de lieu de stockage à la vaisselle et au mobilier nécessaires à la tenue du chapitre provincial

1565 Abandon du couvent pour raisons de sécurité : trop proche du lieu où s'affrontaient les armées de Jean-Sigismond de Szapolya et de Maximilien II de Habsbourg

Couvent franciscain obs. de Nyírbátor

1479-1485 Fondation du couvent par le voïvode de Transylvanie Étienne de Bátór, sans doute après la victoire de Câmpul Pâinii / Kenyérmező contre les Ottomans (13 octobre 1479), peut-être à partir d'un couvent franciscain préexistant

1511 Le maître florentin Marone termine l'exécution des stalles destinées au choeur de l'église

1514 Pillage du couvent par les paysans insurgés, qui s'emparent des objets liturgiques

1526 Attaque du couvent, dont les réserves de blé sont dérobées

1528 Pillage du couvent par les troupes de Ferdinand Ier

1552 Transfert en lieu sûr des objets liturgiques, dans la forteresse d'Ecséd, au moment du siège d'Eger

v.1560-av. 1603 Les Báthory d'Ecsed étant devenus protestants, ils font transférer les dépouilles familiales et les stalles du couvent jusque dans l'église Saint-Georges, devenue temple réformé

1563 Le couvent est mentionné pour la dernière fois au chapitre provincial

1566 Abandon du couvent après le départ de Nicolas de Bátor à Ecséd, pour cause d'insécurité (reconstruit en 1717)

Couvent franciscain obs. de Orahovica / Poljánc

av. 1492 Fondation du couvent en un lieu inconnu situé entre Orahovica et Voćin

1536 Fermeture du couvent face à l'avance ottomane, après la chute de Đakovo / Diakóvár

Couvent franciscain obs. de Paks

v. 1460 Fondation de ce couvent par la famille Rátót de Paks (Paksy)

1491, 1507 Le chapitre provincial se réunit dans ce couvent

1526 Destruction du couvent peu après la prise de Mohács par les Ottomans, au cours de leur marche sur Buda

1537 Le chapitre autorise les patrons (Paksy) à transférer le couvent à d'autres religieux, contrairement à leur demande d'y voir revenir les frères

Couvent franciscain obs. de Petrijevci / Petróc

av. 1480 Fondation du couvent, lieu habituel de résidence du custode de Slavonie dès 1480, à un emplacement qui reste inconnu, de même que l'identité du fondateur

1529 Un frère est tué par les Ottomans

1531 La communauté de tertiaires qui accueille les tertiaires de Moslavina / Monoszlóváralja

1532 Les Ottomans, dans leur retraite, mettent le feu au couvent

1541 Après la chute de Našice / Nekcse, prise par les Ottomans, fermeture du couvent et transfert des objets liturgiques à Remetinec / Remetinc

Couvent franciscain obs. de Pula / Tálad

av. 1480 Fondation du couvent à partir d'un ancien prieuré d'Ermites de saint Paul (dédié à sainte Élisabeth) par la famille Rátót de Gyulafi

1516 Mention du couvent parmi ceux de la custodie d'Uzsaszentlélek

1543 Après la chute de Székesfehérvár, les frères mettent les objets liturgiques en lieu sûr

1552 Les frères quittent le couvent après la prise de Veszprém par les Ottomans

Couvent franciscain obs. de Remetinec / Remetinc

v.1460-1480 Fondation du couvent par Balthazar de Batthyán, peut-être à partir d'un ancien prieuré des Ermites de saint Paul construit au début du XVe siècle (hypothèse de János Karácsonyi fondée sur le nom de la localité - qui rappelle remete, "ermite" - mais sans preuves)

1516 Première mention écrite du couvent, parmi ceux de la custodie de Slavonie

1529 Deux frères de ce couvent sont tués par les Ottomans pendant leur tournée de quête

1537 C'est dans ce couvent que sont transférés les objets liturgiques des couvents de Slavonie menacés ou détruits par les Ottomans, objets dont s'empare Christophe de Batthyán v. 1550

1544 À la disparition de la custodie de Slavonie, le couvent est rattaché à celle d'Uzsaszentlélek

1565 Fermeture du couvent face aux incursions répétées des Ottomans

Pages